Croisière dans le port du Havre : toujours plus de paquebots !

2017 en chiffres
129 escales dont 13 doubles, 6 triples, 7 inaugurales et 15 têtes de lignes (Costa, MSC Croisières, Cunard, Rivages du Monde) se sont déroulées cette année.
Près de 400 000 passagers et 120 000 membres d’équipages ont été accueillis soit une augmentation de 19,3% par rapport à 2016. Cette augmentation est liée à la capacité du Havre à accueillir les plus gros paquebots en service (moyenne de 3 076 passagers par paquebot contre 2 818 passagers en 2016).
Les principales compagnies ayant fait escale au Havre sont :

  • - AIDA Cruises (51 escales : la clientèle Allemande représente près de 200 000 passagers)
  • - Princess Cruises (17 escales, principalement Caribbean Princess)
  • - Royal Caribbean (15 escales, principalement Navigator of the Seas et Independence of the Seas)






Remontées clients très positives

En cette fin d’année, de nombreux clients nous ont fait part de leur satisfaction concernant les prestations de l’Agence VIA et de son personnel intervenant.
BLB Tourisme : « Tout d’abord je souhaitais vous remercier pour les prestations de cette année, toujours de qualité, et appréciées de mon personnel comme de mes clients. Nous sommes ravis de pouvoir compter sur vous et votre équipe d’hôte(sse)s dans le cadre de nos missions. »
D’une manière générale, les clients de VIA apprécient le savoir-faire et le sérieux des équipes mais également l’efficacité dans l’organisation des prestations.


Maintenir le cap de la qualité de services
Afin de maintenir le cap et continuer de proposer des prestations de qualité, nos managers de terrain réalisent régulièrement des audits qualité afin d’évaluer les interventions du personnel d’accueil (savoir-être, relation avec les clients, relation avec les passagers, savoir-faire, ponctualité, respect des consignes, uniformes).
Ces audits ont pour objectif d’accompagner l’ensemble du personnel vers un haut niveau de qualité de services. Ils donnent lieu à des entretiens individuels qui offrent la possibilité à chaque salarié, en cours de saison, de faire le point sur ses compétences, ses motivations au poste, ses besoins en formation, ses préoccupations ou ses souhaits d’évolution etc.


2018 en chiffres

140 escales sont programmées en 2018 dont 22 doubles, 8 triples et 7 inaugurales dont l’AIDAPERLA qui remplacera l’AIDAPRIMA chaque mardi.
La saison 2018 sera marquée par l’augmentation des têtes de lignes avec une quarantaine d’embarquements programmés par MSC Croisières, Costa Croisières, Princess Cruises et Rivages du Monde sur des itinéraires en mer du Nord, autour des îles britanniques, vers la Norvège ou encore la côte Atlantique. Cela représente en moyenne 350 passagers embarquant par tête de ligne.


Recrutement 2018

Pour faire face à une augmentation du nombre d’escales et aux demandes toujours plus croissantes des compagnies, nous envisageons de recruter 6 à 8 CDD.
Le prérequis indispensable pour accéder à ces CDD est la disponibilité selon un calendrier prédéfini. En effet, le calendrier des dates d’escales, particulier à chaque CDD, est annexé au contrat de travail. La possibilité de signer un CDD pour une ½ saison est possible si le candidat en fait la demande (par exemple, de mars à juin/juillet ou d’août à novembre).
L’accès aux CDD trilingues nécessite un niveau B2 en anglais (Utilisateur indépendant – Avancé) et un niveau B1 en allemand(Utilisateur Indépendant – Niveau Seuil) voire niveau A2 (Utilisateur Elémentaire – Intermédiaire). Les postulants n’ayant pas ce niveau en allemand pourront suivre une formation intensive de type « Booster » qui leur permettront d’obtenir rapidement le niveau prérequis (les dates de cette formation seront définies ultérieurement). La campagne de recrutement des CDD saisonniers sera rythmée par un Job Dating organisé le 15 février 2018 et au-cours duquel des vacataires seront également recrutés pour renforcer ces CDD.





Découvrez la vidéo de présentation des métiers de la croisière en cliquant ici.

Liste des escales 2018 : Téléchargez-là en cliquant ici.
La presse en parle : Article Tendance Ouest